Princess Bride – William Goldman

0911_bridec8908497Et hop, on enchaine avec un roman de fantasy que j’avais hâte de lire…

Résumé
Il était une fois la plus belle des aventures, auréolée par le grand amour, le seul, le vrai.
Le conte intemporel de S. Morgenstren – redécouvert et merveilleusement abrégé par William Goldman – est peuplé de personnages aussi inoubliables que Westley, le beau valet de ferme qui risque sa vie pour la femme qu’il aime; Inigo Montoya, le fabuleux bretteur qui ne vit que pour venger la mort de son père; Fezzik, le plus doux et le plus fort des colosses… et bien sûr, Bouton d’Or : la princesse, la fiancée, la femme idéale, la plus belle de toute l’histoire du monde.
Princess Bride : un bijou d’humour et d’émotion, un merveilleux classique devenu un film culte et le roman favori de millions de lecteurs.

J’ai été assez déçu par ce livre, ce qui honnêtement est chose rare. Lors de ma lecture, je me suis surprise à penser que l’histoire était à des kilomètres que celle que l’on attendait.  Et sans mentir, je n’ai même pas lu tout le contenu du livre car de nombreuses choses n’y apportaient rien. Et encore… Dès le début de notre lecture on découvre un long passage de l’auteur qui nous parle du film en guise d’introduction. Autant si l’on a déjà vu le film, je pense que cela peut être intéressant, mais pour ma part (ne l’ayant pas vu, mais comptant le faire) j’ai décrocher au bout de 3 pages. Commence alors ensuite l’histoire de Princess Bride… Du moins c’est ce que l’on croit, le premier chapitre de l’histoire nous narre une partie de la vie de l’auteur qui l’amènera à écrire ou plutôt ré-écrire cette histoire.
Commence alors la véritable histoire, comme un conte avec le classique « Il était une fois ». Ponctuée par de petits commentaires de l’auteur (qui nous épargne des pages et des pages de descriptions pour en venir à l’essentiel… du moins c’est ce qu’il nous dit), l’histoire reste quand même assez classique et pleines de rebondissement mais qui sont parfois invraisemblables. L’une des choses qui m’a un peu déranger (enfin plutôt taper sur le système au bout de la 4ème fois) était lorsque l’auteur nous disait que l’histoire se déroulait avant ou après l’apparition de telle ou telle chose comme les cartes, le ragout etc… Côté personnage, chacun représente un peu le cliché du conte de fée et surtout la Princesse Bouton d’Or. J’avoue avoir toujours adoré lire des contes de fées mais là, je crois que Bouton d’Or remporte le titre de princesse la plus niaise et mièvre de toutes.
Gros point assez négatif, le dénouement de Princess Bride ne se résume qu’à un paragraphe de moins de 10 lignes, j’avoue être restée sur ma faim à ce moment là et surtout très déçue. Néanmoins, la suite de l’histoire intitulée « Le bébé de Bouton d’Or » reprend la suite de l’histoire et apporte comme un complément à cette fin, même si au final on a la même sensation car les 3/4 des éléments qui composent cette histoire ne sont pas ou peu racontés.

En bref : Une grosse déception pour une histoire qui aurait pu être plus intéressante.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Romans & Nouvelles, Butterfly SFFF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s