Precious – Sapphire

27669916_5729937th_100_Et hop, on enchaîne avec un roman dont à l’origine je souhaitait voir le film (ce qui se fera sous peu je pense).

Résumé
Precious, seize ans, claque la porte. Elle ne se laissera plus cogner par sa mère, ni violer et engrosser encore une fois par son père. Jamais. Virée de l’école, elle envisage une nouvelle vie, loin de Harlem et du ghetto afro-américain de son enfance. Elle veut apprendre à lire et à écrire, raconter son histoire à travers des poèmes et élever dignement son fils.

A l’origine, j’ai découvert cette histoire lors d’un exposé qu’on avait fait en cours sur l’obésité de l’adolescent avec l’extrait du film que je souhaitait voir. Sachant que à la base, il était tiré d’un roman, j’ai voulu découvrir la véritable histoire en premier.
L’on découvre dans ce roman, Precious (Claireece P. Jones de son véritable nom) âgée de 16 ans qui nous raconte la vie qu’elle a vécu jusqu’à présent : violée par son père depuis ses 7 ans, enceinte à 12 ans et battue par sa mère depuis toujours y comprit lors de son accouchement et pour ne pas arrangé les chose elle est très loin d’être l’une des top-model que l’on voit dans les magazines. Malgré tout l’enfant qu’elle aura à 12 ans sera viable malgré un retard mental grave dont les causes sont assez indéfinie. Mais ce n’est pas là que s’achève la triste vie de cette héroïne : toujours brutalisée par sa mère sous prétexte qu’elle lui a volé son époux, toujours violée par son père et à nouveau enceinte. C’est ici que commence réellement son histoire qui ne sera as plus heureuse que le début de sa vie raconté sous forme de flash-back.
Precious est contrainte de quitter son école à cause de son futur enfant à venir. Mais heureusement pour elle la directrice de son école l’orientera vers une autre structure mieux adapté à ses besoins et qui sera un moteur pour elle. Elle y rencontrera d’autres jeunes dans des situations toutes aussi délicates que la sienne mais grâce à leurs soutiens mutuel les choses tourneront un peu mieux pour Precious et son nouvel enfant.
Une histoire assez délicate à lire avec parfois quelques passages assez… fort dira-t-on. L’une des choses en revanche avec laquelle j’ai eu le plus de mal, ça a été le style d’écriture. Loin d’être celui d’un roman des plus simple, j’ai cru à un moment que les correcteurs orthographique de la maison d’édition étaient tombés en panne sèche. « Alle » à la place de « Elle » ou encore des phrases construites de cette façon « A remet ça la sonnette. » pour ne citer que quelques exemple, malgré tout cela reste assez compréhensible et dans la logique de l’histoire puisque c’est Precious qui nous la raconte et qu’elle n’a pas forcément eu un bon apprentissage du langage au départ (bien que cela évoluera dans la nouvelle école où elle ira).
Mais sans mentir ce n’est pas là où j’ai eu le plus du mal… Dans sa nouvelle école Precious doit tenir un journal où elle doit écrire quotidiennement et ce sachant que à la base elle ne sais pas écrire. Ce qui donnait des choses du genre : « ts l tan sasi cles je jam aprs » bonjour le décodage pour nous autre lecteur, heureusement on nous évitait ces difficulté en retranscrivant les dires de Precious.
Néanmoins, le livre m’a donné encore plus envie de découvrir le film, dont la critique suivra une fois que je l’aurai vu.

En bref : Un histoire touchante avec des passages durs et une manière d’écrire assez spéciale.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Histoire de Vie, Butterfly Romans & Nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s