Le Fantôme de Canterville et autres contes – Oscar Wilde

9782290334027014Et hop, cette fois-ci, on enchaîne avec un petit recueil de conte lu pour la LC de Juin sur Au coeur des livres (enfin c’était juste le premier, mais tant qu’à faire…)

Résumé
« Lorsque Mr Hiram B. Otis, le ministre américain, acheta le domaine de Canterville Chase, tout le monde lui dit qu’il faisait une folie car il n’y avait pas le moindre doute que le manoir fût hanté. » Mais le ministre américain et sa famille n’ont pas vraiment peur des apparitions nocturnes du spectre des lieux. Les jumeaux Otis lui jouent de bien mauvais tour, et les parents ont l’outrecuidance de lui offrir de l’huile pour graisser ses chaînes. Pauvre de lui, jadis si redouté, et désormais dépourvu de toute crédibilité.
Oscar Wilde nous livre les secrets de l’humour anglais, chic et grinçant, à travers cinq contes fantastiques empreints de poésie.

Le Fantôme de Canterville
Le plus long conte de recueil. J’ai assez apprécier l’histoire en général qui était assez amusante, on prend plaisir à suivre ce pauvre fantôme tourmenté par une famille américaine : que ce soir les plans des enfants ou les outrages des parents. Malgré tout, une petite lueur d’espoir existe pour le fantôme en la personne de la fille de la famille qui lui accordera ce qu’il souhaitait. Ceci dit j’ai trouvé assez dommage qu’on ne sache pas ce qu’il se passe lorsqu’ils traversent le mur.

Le Prince Heureux
Mon préféré dans ce recueil. Une histoire remplit de poésie où primeront le dévouement d’une hirondelle et la générosité de la statue d’un prince ainsi que leur amitié.

Le Géant Égoïste
Une histoire adorable où les plantes et les saisons prennent vie pour ennuyer un géant qui ne demandait que de la tranquillité. L’histoire entre le géant et l’enfant qu’il avait aidé à grimpé dans un arbre est assez touchante mais avec une fin que je n’aurai pas imaginé.

L’Ami dévoué
Une histoire d’humain raconté par des animaux, voila quelque chose qui m’a fait énormément sourire. L’histoire du petit Hans et du meunier nous donne matière à réfléchir sur la notion d’amitié où l’un est trop dévoué dans le genre bonne poire (ce sont vraiment les mots qui me sont venu à l’esprit quand il était question du petit Hans) et l’autre est égoïste voire cruel.

Le Rossignol et la Rose
Une histoire tout en douceur pour terminé ce recueil où un oiseau n’hésitera pas à se sacrifier pour un ami qu’il rencontre à peine car pour lui il représente l’amoureux idéal. Même si la chute est un peu triste au final pour le sacrifice de l’oiseau.

En bref : Un recueil assez intéressant où Mr Wilde fait prendre vie à la nature mais où quand même j’ai trouvé des fin bien cruelles envers ses personnages.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Classique, Butterfly Romans & Nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s