Le Prince Noir (Le Lion de Macédoine, Tome 3) – David Gemmell

52775343757481_2882333Et hop, on enchaîne avec encore une de mes lectures de la semaine dernière, toujours dans le même cycle de Gemmell. La critique du quatrième et dernier tome arrivera beaucoup plus tard car je ne m’y suis pas encore plongée dedans.

Résumé
Avec l’aide de Parménion, la Mort des Nations, Philippe de Macédoine étend inexorablement son empire, défaisant une à une les armées des puissances grecque.
Mais une ombre plane sur le royaume de Macédoine : Alexandre, l’héritier de Phillipe conçu voici 4 ans sur l’île de Samothrace, porte en lui le Dieu Noir, prêt à s’éveiller pour semer chaos et destruction sur la terre des hommes.
Et quand le jeune prince est enlevé dans des circonstances mystérieuses, Parménion devra affronter des forces que nul ne l’avait préparé à combattre.

On retrouve dans ce tome-ci, notre cher Parménion (rajeuni de quelques années) quatres années après la naissance d’Alexandre à la fin du volume précédent. Notre héros a désormais une vie bien rangé et coule des jours paisible en Macédoine, auprès de sa famille, sous les ordres de Phillipe. Mais tout bascule lorsque Alexandre disparait subitement. Parménion, accompagné d’Attalus et de Dérae (déguisée) doivent aller le secourir dans un monde parallèle où sa vie est en jeu.
Notre petit héros en culotte courte a bien grandit depuis la dernière fois que nous l’avons vu. Agé de 4 ans, il sent sa malédiction pesé sur lui : rien ni personne ne peu le toucher sans trépasser (ou presque). Son âme humaine a heureusement pour lui prit l’avantage, mais cela ne durera pas. En revanche, on se pose quand même une question vis-à-vis de l’âge de ce petit personnage.  Pour un petit bout de 4 ans, il ne nous donne pas l’impression de les avoir par ses gestes et ses paroles… On lui en donnerais facilement 10.
Dans ce volume, nous avons un plongeon direct dans un univers de fantasy basé sur la mythologie grecque lorsque nos personnages passent dans le monde parallèle. Ainsi nous rencontrons des personnages tels que le Minotaure (Brontès), des centaures, Gorgone, des nymphes, des satyres… La monde dans lequel nous nous trouvons est assez proche de celui que nous avons connu dans les volumes précédents. Seuls les noms des personnages, parfois leur position et bien entendu les créatures mythologiques font la différence avec le monde habituel de nos héros. De ce fait, on peu parfois avoir du mal à s’y retrouvé dans les premiers temps, mais on s’y fait assez vite.
Le temps s’écoule beaucoup moins rapidement dans ce troisième puisque l’on reste toujours dans la même année tout au long de ce volume. En revanche, on ignore complètement ce qu’il se passe dans le monde de Philippe et si le temps continue de s’écouler de façon normale dans les deux mondes. Parménion et Dérae se retrouvent enfin, mais pas complètement puisque notre jeune demoiselle (rajeunie elle aussi) a changé d’apparence afin justement de ne pas être reconnue par son ancien amour, mais cela n’empêche pas nos deux personnages de se rapprocher l’un de l’autre. Le spartiate connaîtra-t-il un jour la vérité ? Mais ce ne sont pas les seules relations qui évolue : celle de Parménion et Attalus également, l’assassin se rend peu à peu compte que s’il veut rentrer chez lui il n’a pas d’autre choix que de suivre le général qu’il verra peu à peu comme un ami.
Enfin, nous feront la connaissance d’un nouveau personnage plus qu’énigmatique du nom de Casque sur lequel on est curieux d’en savoir plus probablement dans l’ultime volume.
Une suite donc toujours aussi haletante où nos héros n’ont que peu de répit. Ils rencontreront également leurs doubles dans ce monde parallèle qui eux auront eu un petit peu plus de chance (selon les point de vue). Mais la bataille finale approche à grand pas Sparte contre la Macédoyne ? Probablement, mais vue que les choses tournent très vite on ne peu rien prévoir. Le style de l’auteur nous permet de nous immerger complètement dans cet univers même si parfois on aimerai mieux connaître certains personnages.

En bref : Mon volume préféré de toute cette série avec un énorme coup de cœur pour le monde parallèle inspiré de la mythologie grecque. On sent que la fin approche et l’on a hâte de la découvrir.

Tome 1 : L’Enfant Maudit
Tome 2 : La Mort des Nations
Tome 3 : Le Prince Noir
Tome 4 : L’Esprit du Chaos

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Romans & Nouvelles, Butterfly SFFF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s