Ga-Rei, la bête enchaînée, Tome 7 – Hajime Segawa

ga_rei_7_pika52775384Aujourd’hui, on repart avec une petite critique manga. (Oui bon je sais que je pourrais commencer la série par le premier volume, mais là j’avoue que j’ai un peu la flemme, ceci dit cela ne m’empêchera pas de faire plus tard les critiques des volets précédent).

// Risque de Spoiler

Résumé
Pour empêcher la résurrection du Renard à neuf queues, divinité de la création et de la destruction, Kagura et Kensuke affrontent Setsuna sur l’île Kemonoashia. A présent que les pierres de Sesshô sont rassemblées, les deux camps ouvrent le feu pour l’affrontement final ! Pour le coup de grâce, le champ de bataille se déplace dans un autre lieu, le jardin de Tamamo !
Au bout de cette ultime bataille où tous risquent leur vie, un dénouement imprévu attend Kensuke et ses amis…
Action non-stop après les cours !

Comme le résumé le laisse entendre, il s’agit bel et bien d’un shônen (oui, j’en critique peu sur le blog, mais j’en lit tout autant que les shojo). Ga-Rei est l’un de mes petits shônen coup de cœur depuis sa sortie même si il n’a pas fait parler de lui à ce moment-là.
Dans ce volume, se clôture l’arc avec Setsuna et le Jugondô, qui ne souhaitent qu’une chose : réveiller le dieu de la création, le renard à neuf queue. On retrouve donc l’Agence de Lutte contre les Cataclysmes Naturel pret à tout pour empêcher celà et n’hésitant pas à faire venir leurs grands pontes pour régler leur compte à ses ennemis. Chacun des personnages présent possède un attirail d’armes et d’attaques tous aussi différents allant de la magie aux bonnes vielles armes blanche ou à feu. Mais pendant ce temps, Kagura (et Shiro), Kensuke et Shizuru sont plongés dans une dimension parallèle pour livrer le combat final contre la sœur de Shizuru. Combat qui finira de manière assez brève à coup de « je-te-transperce-le-corps-comme-du-beurre-avec-ma-main » certes ce ne sont que leurs esprits qui sont dans une dimension mais j’ai trouvé ça un peu dommage d’expédier les choses comme ça.
En revanche, j’ai beaucoup aimé la suite qui était beaucoup plus intense. Kagura, bouleversée par ce qui était arrivé à son cher Kensuke n’hésite pas une seule seconde à devenir le nouvel hôte du Renard, même si pour cela elle devra devenir elle-même un démon. Là encore, notre héros partira à la rescousse de la demoiselle, avec dans les dernières scènes, ce que beaucoup d’entre nous attendaient de notre petit couple un peu déjanté.
Tout se terminera finalement bien, Kagura fini hospitalisé après toutes les choses qu’elle a subit alors que Kensuke et les autres ont reprit une vie normale. Mais on sait très bien que ce ne sera pas pour longtemps puisque la série n’est pas fini.

En bref : Un arc qui se fini en beauté avec l’évolution en flèche de la relation entre Ken et Kagura.

Découvrez les premières pages du Tome 1 !

Tomes : 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 // [Anime : 13 Episodes]
(Série terminée au Japon. Un anime existe et constitue plus un préquelle à la série qu’une réelle adaptation.)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Manga/Anime, Butterfly Shônen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s