Archives de Catégorie: Butterfly Shôjo

The Royal Doll Orchestra, Tome 3 – Kaori Yuki

978275950379752775384Aujourd’hui, on enchaîne avec une petite chronique manga, avec la suite d’une série dont j’avais déjà parler ici.

Résumé
Dans le but d’enquêter sur les guignol nouvelle génération découverts au couvent de Vienne, Rutile et sa troupe approchent le duc Rhodonite, opposé à la reine, et retrouvent auprès de lui Spinelle, l’espionne de la cour ! Mais lors des fiançailles du duc, Rutile se retrouve captif de ce dernier… Voici le troisième opus d’un oratorio endiablé et onirique interprété par des marionnettes.

On retrouve nos héros là où nous les avions laissé à la fin du volet précédent : au couvent des sœurs de Sainte Vienne où il s’y passe des choses pas très catholiques. Nous faisons un peu plus connaissance avec Berthié, l’ancien pianiste du groupe connu comme étant Monsieur l’Accordeur. Peu à peu il lève le voile sur le passé de l’orchestre officieux et plus particulièrement sur Rutile, mais le mystère rode toujours autour de ce personnage sur lequel on a toujours envie d’en savoir plus, tout comme Eles.
Nous découvrons également le secret de Soeur Garnet, alias Carnelian Rhodonite. Adopté pat un duc afin de surpassé Rutile il y a quelques années, sans succès. C’est d’ailleurs après sa disparition que nos héros vont rendre visite à ce fameux duc afin d’en savoir un peu plus sur le commerce de Guignol. Nous retrouveront là Spinelle (déjà rencontré dans le tome 1) qui fait sourire avec ses look de gothic lolita en décalage avec l’ambiance de la série.
Peu à peu nos héros vont lever le voile sur ce mystérieux trafic mais ce dernier va malgré tout continuer à s’épaissir davantage. Que sont les Philomèle ? Pour quelle raison Rutile est-il indemne ? Qui se cache réellement derrière tout ça ? De nombreuses questions auxquelles on espère trouvé les réponses dans les volets suivants.

En bref : Une suite sans aucune fausse note qui rend la série toujours plus captivante.

Fansite sur Kaori Yuki (Fr)
Découvrez les premières pages du Tome 1 !

Tomes : 123 – 4 – 5 //
(Série complète en 5 volumes)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Manga/Anime, Butterfly Shôjo

Kaichou wa Maid-sama [Anime]

Kaichou_wa_maid_sama6f428754Et on débute la semaine avec à nouveau un avis manga ou plutôt anime. (Un des nombreux que je suis depuis un bail et dont j’avais hâte de connaître la fin).

Résumé
Trailer (VOSTA)OpeningEnding 1Ending 2
Depuis peu, le lycée Seika est devenu un lycée mixte avec seulement 20% de filles. Le lycée est tristement célèbre pour la sauvagerie de ses élèves et la peur qu’ils inspirent aux filles. Ayuzawa Misaki, la présidente des élèves du lycée Seika est très stricte, crainte de tous les garçons et admirée par les filles. Mais derrière ce dur visage,
elle cache des problèmes familiaux dû à la lâcheté de son père et doit ainsi travailler dans l’ombre dans un café appelé le Maid Latte où elle doit porter un uniforme de soubrette et dire « Maître » au client masculin ! Une situation toute à fait contraire au comportement de la jeune fille. Mais tout s’accélère quand Usui Takumi, le lycéen le plus populaire qui repousse sans cesse les confessions de sentiments des jeunes filles, découvre le secret de Misaki en la croisant habillée en maid.

Comme l’on pourrait s’en douter à la lecture du résumé. Kaichou wa Maid Sama (Maid-Sama tout court pour le manga en VF) est un shôjo. Je tiens malgré tout à préciser que mon avis ne se base QUE sur l’anime (j’ai lu les deux premier manga cet été mais je n’en tiens pas compte ici). On découvre donc notre héroïne forte de caractère, qui n’hésite pas à imposer sa loi dans un ancien lycée pour gars afin de le rendre le plus agréable possible pour la minorité de filles qui y vivent, le tout bien entendu pour en attirer toujours plus. Mais dérrière ce visage de meneuse, se cache celui d’une maid. Ce petit secret sera d’ailleurs à l’origine de diverses situations assez cocasse où divers personnages frôleront la révélation de ce secret, situations ponctuées par des personnage en mode Super Déformed qui nous feront bien rire. Lorsqu’Usui découvre le pot-aux-roses, il décide de s’amuser de la situation (pour notre plus grand plaisir) mais pour lui ce qui nous semble juste un jeu représente bien plus que ça.
On le devine très facilement, bon nombre de situation amèneront nos deux jeunes héros à se tourner autour (pour le grand final, pas de grande surprise vu que c’est quelque chose auquel on s’attendait, je ne dirait rien pour ne pas spoiler mais en même temps c’est tellement évident). Comme de par hasard, notre héroïne a le don de se fourrer dans des ennuis pas possible que ce soit une agression par des otaku du Maid Latte, du président du conseil des élèves d’un lycée ennemi de Seika, j’en passe et des meilleures. J’avoue malgré tout que j’ai beaucoup aimé la formation du triangle amoureux entre Usui, Misai et Hinata (l’ami d’enfance de la demoiselle), le seul regret que j’en ai est qu’il apparaît bien trop tard à mon gout. De nombreuses situation auraient pu voir le jour grâce à lui mais non.
Concernant les autres personnages, je me suis beaucoup amusé avec chacun d’entre eux, même si ils ne sont que secondaire la plus part du temps.
Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé la série qui reste une de mes préférés du moment et qui est même un petit coup de cœur. Je reconnais que j’aurai p’tet bien aimé une suite, mais après je ne suis quand même pas déçue de la fin qui pose un réel point final à l’histoire (après avoir été abonnée aux fins de séries pourri, ça fait du bien).
Pour terminer, je dirai juste une mention spéciale aux génériques que j’ai adoré tout au long de la série et qui retracent bien l’ambiance de la série (surtout pour ce qui est de l’opening).

En bref : Un anime coup de cœur, purement shojo mais bourré d’humour.

Découvrez les premières pages du Tome 1 !

Tomes : 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – … [Anime : 26 Episodes]
(Série toujours en cours de parution au Japon. Anime terminé)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Manga/Anime, Butterfly Shôjo

Special A, Tome 10 – Maki Minami

978275950232552775400Et pour aujourd’hui, on repart dans l’univers manga, et plus précisément. Comme pour ma précédente chronique manga, on part dans le milieu d’une série, faute de l’avoir fait dès le départ.

// Risque de Spoiler

Résumé
Hikari, qui s’est enfin aperçue des sentiments de Kei, voudrait bien lui exprimer les siens. Trouvera-t-elle le moyen de le faire à l’occasion d’une visite dans une mystérieuse maison hantée ? La jeune fille, qui a fait la connaissance de la mère de Kei, Midori, se fait harceler par celle-ci qui tient coûte que coûte à réaliser son rêve.

Dans ce volume, découpé en deux partie. Notre héroïne fait le point sur sa relation avec Kei. Nous l’avions abandonné dans le dernier tome peu après la déclaration de Kei. De ce fait, elle n’aura de cesse de faire le point sur ses sentiments et de trouver la meilleure façon de les faire connaître à ce dernier. Ca y est ! Le couple de la série démarre enfin, chose après laquelle les fans s’attendait (et attendait avec impatience). Malgré tout, je me pose la question sur ce qui va suivre dans les 7 volumes suivants.
Dans la seconde partie de ce tome, un nouveau personnage fait son apparition. Une personne à laquelle nous ne nous attendions pas (et dont j’avoue on se demandait si elle existait) : Midori, la mère de Kei. J’avoue que lors de sa première apparition j’ai cru que notre héros avait un frère jumeau caché, tant la ressemblance mère-fils est frappante. J’ai trouvé ce personnage assez sympathique, un tantinet enfantine comme son époux mais qui sait assumer ses responsabilité comme une grande et qui bien entendu n’hésitera pas à exaucer les souhaits de notre Hikari (devenue officiellement la Petite Amie de Kei, je le rappelle).
Bien entendu, les autres membres de la SA ainsi que toute la bande d’amis extérieurs répondent présent, même si ils ont une place moins importante accordé dans ce volume. (Hormis Akira, sur qui, on en apprend un petit peu plus, quand la relation entre Hikari et Kei démarre réellement).
Le volume s’achève sur un voyage en Australie pour nos héros et l’arrivée d’ennuis en perspectives dans le prochain tome.

En bref : Un couple enfin officialisé mais des interrogations sur la suite de la série restent présente.

Mini-site chez Tonkam (Fr)
Découvrez les premières pages du Tome 1 !

Tomes : 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 – 14 – 15 – 16 – 17 // [Anime : 23 Episodes]
(Série complète en 17 Tomes.)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Manga/Anime, Butterfly Shôjo

Grimms Manga, Tome 1 – Kei Ishiyama

978281160155352775375Aujourd’hui encore on continue avec un avis sur un manga, mais qui cette fois-ci n’est pas d’origine japonaise mais… Allemande.

Résumé
Les contes des frères Grimm en manga ! C’est avec humour que Kei Ishiyama métamorphose leurs personnages les plus connus. Ici le petit chaperon rouge et le loup ont de grandes chances de finir ensemble, Raiponce devient un beau jeune homme et Hansel un petit narcisse avec les pieds sur terre, idolâtré par sa sœur. Découvrez sans attendre les nouvelles versions des Douze Chasseurs et des Deux Frères.
Amour, humour et charme garantis – un recueil de contes éternels, modernisés avec talent…
Bonus -> Les Contes originaux des frères Grimm inclus dans le volume

Etant fan de contes de fées et de manga, je ne pouvais que sauter sur l’occasion de découvrir cette série parodiant les contes qui ont bercé notre enfance. Et j’avoue avoir passé un excellent moment à le lire. L’humour était au rendez-vous tout au long de ce volume. On y retrouve les contes les plus connus qui ont été détournés, ainsi que le dit le résumé le Petit Chaperon Rouge et le Loup sont bien loin de leur relation alimentaire classique, Raiponce la demoiselle aux cheveux qui n’en finissent pas est devenu un beau jeune homme etc…
Bien entendu, c’est l’occasion de découvrir de nouveaux contes (sans compter que les originaux sont disponibles à la fin du volume, ce qui est assez sympa en soi lorsqu’on a jamais connu les originaux. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé celui des 12 Chasseurs que je ne connaissait pas du tout à l’origine).
De plus les dessins de l’auteur sont assez jolis ce qui rend la lecture d’autant plus agréable.

En bref : Des contes de fées détournés pour notre plus grand plaisir.

Tomes : 1 – 2 – ?
(La série serait encore en cours de parution au Japon. Le second tome est prévu chez nous pour Novembre 2011)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Manga/Anime, Butterfly Shôjo

Courage Nako!, Tome 1 – Aya Nakahara

52775384courage_nako_1_delcourtEt hop, aujourd’hui on enchaîne avec une petite critique manga avec le premier tome d’une courte série en 3 volumes.

Résumé
Lorsque Nako a interrompu le mariage de Haruki pour qu’il puisse rejoindre sa sœur, elle n’imaginait pas une seule seconde qu’elle serait responsable de la faillite d’un grand groupe financier. Pour racheter la faute de leur fille, les parents de Nako vont devoir héberger Konatsu, le jeune frère de Haruki. Problème : Nako et Konatsu ne se supportent pas !
Quand le fils d’une famille riche doit apprendre à vivre au sein d’un foyer beaucoup plus modeste, le résultat ne peut être qu’explosif ! Entre humour et savoir vivre, découvrez le nouveau manga d’Aya Nakahara.

A l’origine, j’ai connu cet auteur grâce à sa longue série Lovely Complex, que j’avais adoré. Aussi lorsque l’éditeur nous a proposé de découvrir la totalité de cette courte série (qui est la dernière en date au Japon de l’auteur) avec un rythme de parution mensuel, j’ai sauté sur l’occasion.
On retrouve ici une base de l’histoire similaire à celle de sa longue série puisque nos deux héros sont complètement différents, l’un étant riche et l’autre moins. Ils vont devoir par la suite apprendre à vivre ensemble par un coup du sort, à peine provoqué par Nako. Dans ce volume, on découvre la mise en place de cette cohabitation assez étrange, qui finalement fera le socle de la série mais pas que. On se doute bien que la relation entre Nako et Konatsu évoluera très vite (après tout il ne faut pas oublier que l’on se retrouve ici dans un shojo). On notera quand même que l’humour reste assez présent tout au long de ce tome avec de nombreuses scènes qui nous feront sourire même si parfois on s’y attend trop facilement.
Malgré tout, les embrouilles à cause du mariage gâcher n’auront de cesse de venir tourmenter notre joyeux duo et plus particulièrement la demoiselle, qui sera prête à tout assumer même si elle n’a fait ça que par amour pour sa sœur.
Enfin, c’est avec joie que l’on retrouve les dessins d’Aya Nakahara toujours aussi fins et jolis, même si il y a beaucoup d’écart avec sa longue série on ne peut que remarquer certaines ressemblances entre les personnages, mais qui ne gâche en rien le plaisir de l’histoire.

En bref : Une bouffée d’air frais bourrée d’humour.

Découvrez les premières pages !

Tomes : 1 – 2 – 3 //
(Série complète en 3 volumes.)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Manga/Anime, Butterfly Shôjo

The Royal Doll Orchestra, Tome 2 – Kaori Yuki

527753849782759503780Aujourd’hui, on enchaîne avec une petite critique manga d’une série dont j’avais déjà parlé il n’y a pas si longtemps.

Résumé
L’orchestre royal poursuit sa tournée dans un monde infesté de « guignol », des humains transformés en créatures agressives à cause d’un mal étrange. Cependant, la troupe se retrouve contrainte de rejoindre la capitale sur ordre de la reine Gemsilica ! Là, Eles va prendre connaissance d’une affaire incroyable, provoquée autrefois par Rutile… Voici le deuxième opus sur une musique endiablée et onirique interprétée par des marionnettes !

On replonge dans dans l’univers de l’orchestre royal et des guignol. Nous retrouvons nos héros après les évènements du tome 1 qui sont arrivé aux oreilles de la Reine, et qui souhaite les voir. Mais c’est loin d’être une visite de courtoisie. Ainsi dans la première moitié de ce tome, on en apprend un petit peu plus sur Rutile, son passé et sa famille. Du moins en partie car des zones d’ombres restent encore au tableau et vient même titiller le lecteur dans les dernières pages.
Dans la seconde partie, une fois « relâchés » par la reine. L’orchestre reprend sa quête de l’Oratorio noir, qui vont mener directement notre quatuor dans… un couvent de bonnes sœurs (j’avoue avoir totalement adoré leurs costumes d’ailleurs). Mais, tout ne tourne pas rond dans ce lieu, et bien vite des meurtres ont lieu, Rutile et Eles (qui ont infiltré le couvent) n’ont pas d’autre choix que de mener l’enquête qui les mènera peut-être vers le livre convoité.  Dans cette partie, c’est également le moment où de nouveaux personnages entrent en scène, notamment Berthié le prédécesseur d’Eles qui semble en savoir bien plus qu’on ne le pense à propos de son ancien chef d’orchestre…

En bref : Moins de guignol dans cet opus, mais en revanche des révélations et des nouveaux personnages font leur apparition, le tout avec une fin qui donne hâte de découvrir la suite.

Fansite sur Kaori Yuki (Fr)
Découvrez les premières pages du Tome 1 !

Tomes : 123 – 4 – 5 //
(Série complète en 5 volumes. En cours de parution en France)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Manga/Anime, Butterfly Shôjo

Alice au Royaume de Coeur, Tome 1 – Quinrose & Soumei Hoshino

Manga___Alice_au_royaume_de_coeur_Tome_152775384Et aujourd’hui, on enchaîne encore avec un billet sur un manga avec une série qui me faisait de l’œil depuis un ‘tit moment, et que j’ai pu commencer grâce à ma frangine.

Résumé
Alice Liddell somnole dans son jardin quand un lapin blanc l’entraîne bien malgré elle dans un étrange tunnel. De l’autre côté du miroir, la voilà au centre d’un jeu intrigant et secret : tous les garçons du royaume de Cœur cherchent par tous les moyens à la séduire… quand ils n’essaient pas de la tuer !

Depuis la sortie du film de Tim Burton, de nombreux ouvrages sur la demoiselle du pays des merveilles sont sortis, et l’univers manga n’échappe pas à la règle.
Dans ce roman, on découvre une Alice qui au lieu de suivre un lapin blanc direction le pays des merveilles… se fera enlevé par un lapin blanc (Peter White de son petit nom) à destination du royaume de Cœur. Ce pays tout aussi étrange que celui dont il est inspiré n’en reste pas moins tout aussi étrange que son ancêtre. Le royaume de Cœur est pour ainsi dire découper en différentes « zones » que nous allons découvrir avec notre héroïne, et bien entendu nous allons faire la connaissance de ceux qui peuplent cet univers.
J’avais lu, il y a quelques années déjà, l’œuvre de Lewis Caroll (et je ne compte pas le nombre de fois où j’ai vu le dessin animé de Disney) et j’ai prit beaucoup de plaisir à découvrir les personnages dans un contexte différent et légèrement décalé de celui d’origine. On s’éloigne donc de l’ambiance originale, mais cela ne gâche en rien le plaisir de ce manga. On découvre ainsi la Reine de Cœur (Vivaldi) toujours adepte de la décapitation, le Chapelier Fou (Blood Dupré) devenu chef de la pègre locale et patron du Lièvre de Mars (Elliot March) et des jumeaux Tweedle (Dee et Dum)… Mais on y découvre également d’autres personnages qui prendront peu à peu un place importante dans l’histoire comme Julius le maître de l’Horloge, Ace l’associé de ce dernier et chevalier de la Reine, Nightmare le démon… Bref, toute une série de personnage tous aussi attachant les uns que les autres. Côté décor, comme je l’ai dit plus haut, on retrouve l’esprit décalé de l’histoire originelle qu’il s’agisse de la fête foraine, du manoir de Blood, de la tour de l’horloge ou encore du château de la Reine. Décor comme personnages sont très agréable graphiquement, les dessins étant très jolis et très soignés. Il suffit de regarder les couvertures pour s’en rendre compte.
J’ai hâte de découvrir la suite et d’en savoir plus sur ces mystérieuses silhouettes fantômes et le jeu auquel Alice est obligée de participer.

En bref : Une galerie de personnage riche, une histoire captivante le tout servie par des dessins superbes.

Bande-Annonce de la série
Découvrez les 20 premières pages du Tome 1 !
Site Officiel de Quinrose (Jap)

Tomes : 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 //
(Série complète en 6 Volumes. En cours de parution en France)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Manga/Anime, Butterfly Shôjo