Archives de Catégorie: Butterfly (Auto)Biographie

Au delà… – Sophie Davant

978274990986852775400Et on termine la semaine avec une petite critique roman. (Au passage, vous remarquerez que le blog a quitté sa tenue d’halloween. La gallerie des versions sera mise en à jour prochainement, car je suis très en retard dans cette dernière).

Résumé
L’un des plus beaux sourires de la télévision cache une blessure restée à vif : le décès de sa mère, d’un cancer généralisé, quand Sophie avait vingt ans.
Aujourd’hui, Sophie Davant se penche sur cette douleur récurrente et sur les conséquences qu’elle a eues dans sa propre existence. Elle nous renvoie par là même à nos propres questions face à l’irrémédiable. Doit-on révéler au patient la gravité de son état, et comment le faire ? Pourquoi cette terreur silencieuse autour de celui ou celle qui va mourir et qui a besoin de paroles, de gestes, de tendresse ? Comment peut-on à la fois souffrir de la disparition d’un être cher et sentir en soi l’émergence d’une liberté intérieure qui vous incite à aller au-delà de vous-même ? Eclairée par sa propre expérience et par le Dr Christophe Fauré, psychiatre et spécialiste en soins palliatif, Sophie Davant propose des alternatives à nos regrets, remords et autres culpabilisation.
Un livre utile à tous ceux qui sont ou seront confrontés à la perte d’un être cher, et à la peur de leur propre finitude.
Et, de façon surprenante, un livre au bout du compte formidablement apaisant.

A l’origine, je ne suis pas spécialement fan de Sophie Davant. Si j’ai lu ce livre c’est parce qu’on m’en avait parlé en bien et que par la même occasion on me l’avait prété.
Lu en 2 jours, je l’ai trouvé assez sympathique dans l’ensemble. Sophie Davant nous retrace sa vie en ayant point point central le décès de sa propre mère, qui implicitement l’aurait façonnée telle qu’elle est aujourd’hui. On oscille entre diverses périodes de la vie de l’auteur, tantôt en 2009 (date d’écriture et de publication de l’ouvrage), tantôt les années 80-90.
On notera par moment, quelques notions un peu plus théorique apporté par le Dr Fauré, qui permettent de mieux comprendre le processus de deuil, l’annonce d’un cancer et les mécanismes de défenses que nous utilisons. Pour moi de ce côté-là ce n’était pas vraiment une découverte puisque j’avais vu ça lors de mes cours.
Le style d’écriture est très simple et très agréables, ce qui fait que le livre se lit très rapidement (sans compter que niveau édition, il était écrit en gros caractères).

En bref : Un roman intéressant et riche, destiné à tous sans nécessairement être fan de Sophie Davant.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly (Auto)Biographie, Butterfly Romans & Nouvelles

Stupeur et Tremblements

9782253150718FS7f5341ccEt hop, on enchaîne avec un court roman d’une auteure que je voulais découvrir il y a longtemps déjà.

Résumé
Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l’implacable rigueur de l’autorité d’entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant. D’erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu’au rang de surveillante des toilettes, celui de l’humiliation dernière.

Comme dit un peu plus haut, cela faisait longtemps que je voulais découvrir les œuvres d’Amélie Nothomb. Après un petit passage à la médiathèque je suis tombée sur ce volume là que je souhaitait lire puisque j’avais vu quelques extraits du film et aussi car il n’était pas très long.
Au final, je reste un peu partagé. L’écriture est agréable et simple. Peu de descriptions composent le récit, ainsi l’histoire qui se passe sur plusieurs mois se déroulle à grande vitesse. On suit les aventures de l’héroïne qui n’est autre que l’auteure elle-même dans les difficultés auxquelles elle est confronté au sein de cette société japonaise. Nous donnant ainsi un aperçu de la culture nippone, qui je doit l’avouer est assez négatif.
D’un autre côté, j’ai été assez déçu suite aux différentes critiques que j’avais entendu au sujet de cette auteure (tout livres confondu) qui était un coup de coeur pour pleins de gens. Du coup, je n’ai pas retrouvé ce à quoi je me serait attendu. Du coup, je ne rejoint pas la communauté des fan.

En bref : Un roman rapide à lire mais qui m’a déçu.

Site de Fan de l’Auteure (Fr/Eng)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly (Auto)Biographie, Butterfly Romans & Nouvelles