Archives de Catégorie: Butterfly Classique

Un Chant de Noël – Charles Dickens

Et on termine la semaine avec une chronique sur un court roman classique, qui ma foi, est assez de saison.

Résumé
L’histoire de Scrooge, vieil avare grincheux et solitaire que trois fantômes vont convertir, la nuit de Noël, à la gentillesse et à la bonne humeur, continue de séduire petits et grands depuis sa parution en 1843. Drôle et émouvant à la fois, ce conte renoue pour notre plus grand plaisir avec le mythe du paradis terrestre.

Ce chant de Noël a été maintes et maintes fois cités ou utilisé dans de nombreuses séries TV voire dessin animé (j’ai d’ailleurs en tête un épisode des Simpsons où il en était question), sans compter un film avec Jim Carrey qui date d’il n’y a pas si longtemps. Tout ceci m’a donné envie de découvrir ce court roman qui traînait dans ma PAL depuis des mois (après tout quoi de mieux que le mois de décembre pour se plonger dedans).
A l’origine, je l’avoue, je ne suis pas spécialement fan des classiques, mais là j’avoue avoir été assez bluffé car à la lecture de cette histoire on a pas forcément la sensation qu’elle a été écrite il y a près de 150 ans. Certes par moments, le vocabulaire était vraiment représentatif de l’époque, mais les notes de bas de pages aidaient énormément et nous plongeait encore plus dans l’histoire.
Nous suivons donc le personnage de Scrooge vieil avare pour quoi Noël est un jour comme les autres, et pour qui cette fête ne devrait pas exister. Après avoir reçu la visite du fantôme de son défunt associé, il va alors rencontre les 3 esprits de Noël : celui du passé, celui du présent et celui de l’avenir. Tout trois vont tour à tour lui montrer sa vie ou celle de ses proches, ce qui ne sera pas sans impact sur notre personnage, qui voit en cela que sa vie future ne lui apportera rien de bon. J’ai particulièrement apprécié les fantômes des Noëls présents et Futur : l’un complètement jovial et l’autre beaucoup plus mystérieux.
Au final, j’ai donc passé un excellent moment, qui m’a donné envie de découvrir d’autres livres de Dickens.

En bref : Un conte de Noël intemporel, pour petits et grands.

3 Commentaires

Classé dans Butterfly Classique, Butterfly Romans & Nouvelles

Le vieux qui lisant des romans d’amour – Luis Sepuvelda

le_vieux_qui_lisait_des_romans_damour52775384Après un petit break de quelques jours (pour cause d’exam à passé… oui oui en plein mois d’Aout, ce n’est pas une erreur), on reprend les bonnes habitudes avec une courte critique d’un court roman.

Résumé
Antonio José Bolivar Proaño est le seul à pouvoir chasser le félin tueur d’hommes. Il connaît la forêt amazonienne, il respecte les animaux qui la peuplent, il a vécu avec les Indiens Shuars et il accepte le duel avec le fauve. Mais Antonio José Bolivar a découvert sur le tard l’antidote au redoutable venin de la vieillesse : il sait lire, et il a une passion pour les romans qui parlent d’amour, le vrai, celui qui fait souffrir.
Partagé entre la chasse et sa passion pour les romans, le vieux nous entraîne dans ce livre plein de charme dont le souvenir ne nous quitte plus.

Well well. Que dire sur ce livre ? J’ai beaucoup aimé l’histoire d’Antonio José Bolivar qui nous fait voyagé au fin fond des villages perdu de l’Equateur. On y découvre une culture totalement différentes, et principalement du côté des indigènes qui voit d’un mauvais oeil l’arrivée des Américains du Nord qu’ils appellent « gringo ».
Tout commence par l’histoire du dentiste qui ne vient au village qu’une fois par mois afin d’arracher les dents de la population, et s’en suit l’arrivé d’un cadavre d’un gringo tué par l’un des félins de la forêt. On rencontrera à ce moment là notre vieux héros qui nous fera découvrir sa vie (pas toujours très heureuse) et qui nous fera vivre sa passion pour les romans d’amour. J’avoue avoir beaucoup souri lors des passages consacrés à la lecture et plus particulièrement le tout dernier de l’ouvrage.

En bref : Un voyage au cœur de l’Equateur qui oscille entre traque et découverte de la lecture.

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Classique, Butterfly Romans & Nouvelles

Basile Détective – Eve Titus

672492434_L52775400Après une petite coupure manga, on se replonge dans les romans aujourd’hui pour un avis sur un roman jeunesse.

Résumé
Chez les souris aussi il y a des voyous : on a kidnappé les jumelles chéries de Mme Bellepatte ! Les Trois Terreurs dictent leurs conditions; faut-il céder au chantage ? Non, les habitants d’Holmesville peuvent compter sur Basile : il a l’oeil perçant, l’oreille fine, et les criminels ne lui font pas peur. Il a pris pour modèle le plus grand détective du monde. Basile, c’est le Sherlock Holmes des souris.

Trouvé par hasard à la médiathèque, j’ai lu ce court roman en même pas 1h. Comme certains d’entre vous ont du le deviner, il s’agit de l’histoire dont est inspiré le très célèbre « Basile détective privé » de Disney (que j’ai vu d’innombrables fois à l’époque). Mais hélas, oubliez tout de l’adapation en dessin animé : à l’exception de certains personnages on ne retrouve en rien de lien avec l’histoire que l’on connais déjà.
Ceci dit, cela ne m’a pas empêcher de bien apprécier le roman qui pourrais être considéré comme un préquelle au film. On y découvre la façon de Basile est devenu détective et la formation de la petite ville des souris (qui ici se trouve en entier dans la cave de la maison d’un célèbre détective). On y découvre également la passion qu’à notre héros sur son modèle humain : Sherlock Holmes.
Comme l’on se doute très bien la majorité des personnages sont des petites souris, assez bien représentés sur les illustrations qui ponctuent ce livre (et qui ma foi sont plus nombreuses que je ne l’aurait cru).
Nous suivons au fil de cet ouvrage, l’enquête de notre héros pour retrouvé deux petites souricettes enlevé, ce qui dans le fond nous rappellera un peu le film de Disney avec notamment les déguisements de marins que nos héros utilisent. L’ensemble est perçu par le regard de notre bon Dr Dawson, meilleur ami de Basile, qui est un personnage qui m’a fait rire assez souvent.

En bref : Un petit classique jeunesse rapide et agréable à lire, mais assez éloigné du film que tout le monde connait.

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Classique, Butterfly Romans & Nouvelles

L’Etrange Cas du Dr Jekyll et Mr Hyde – Robert Louis Stevenson

9782070622313FS52775416Et hop, on enchaîne cette fois-ci avec un petit classique dont on a tous entendu parler au moins une fois.

Résumé
Comment l’excellent Docteur Jekyll, éminent scientifique et membre de la meilleure société londonienne, a-t-il pu se lier avec M. Hyde, un homme violent et sans éducation ? Ses amis s’inquiètent : n’a-t-on pas vu le sinistre M. Hyde se glisser, aux petites heures du matin, chez le docteur, en utilisant sa propre clé ? Il ne fait aucun doute que le docteur Jekyll cache un effroyable secret…

Cela faisait n petit moment que je souhaitait découvrir ce classique, et honnêtement il était à des kilomètres de ce que je m’imaginais au départ. Nous suivons les mésaventures de notre bon Dr Jekyll d’un point de vue externe : en effet, le personnage principal de l’histoire est Mr Utterson, avoué de son état. On découvre en même temps que lui les mystères et les révélations à propos de son ami scientifique. D’ailleurs, le plus grand mystère (qui, il faut l’avouer, n’en est pas réellement un puisque même une personne n’ayant jamais lu ce livre connait le lien entre le Dr Jekyll et M. Hyde). Pour ma part, j’aurai préféré que l’on suive plus cette histoire du point de vue du Dr Jekyll justement, comme c’est le cas dans le chapitre final qui limite aurai pu se suffire à lui-même selon moi. Cependant, on notera que l’écriture de Mr Stevenson est assez agréable à lire parfaite pour un classique jeunesse. (Ca plussoie mon envie de découvrir L’Ile au Trésor, du même auteur)

En bref : Une expérience décevante, sans surprise mais où l’histoire tourné autrement aurait pu être plus passionnante.

Site consacré à l’Auteur (Eng)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Classique, Butterfly Romans & Nouvelles

Le Fantôme de Canterville et autres contes – Oscar Wilde

9782290334027014Et hop, cette fois-ci, on enchaîne avec un petit recueil de conte lu pour la LC de Juin sur Au coeur des livres (enfin c’était juste le premier, mais tant qu’à faire…)

Résumé
« Lorsque Mr Hiram B. Otis, le ministre américain, acheta le domaine de Canterville Chase, tout le monde lui dit qu’il faisait une folie car il n’y avait pas le moindre doute que le manoir fût hanté. » Mais le ministre américain et sa famille n’ont pas vraiment peur des apparitions nocturnes du spectre des lieux. Les jumeaux Otis lui jouent de bien mauvais tour, et les parents ont l’outrecuidance de lui offrir de l’huile pour graisser ses chaînes. Pauvre de lui, jadis si redouté, et désormais dépourvu de toute crédibilité.
Oscar Wilde nous livre les secrets de l’humour anglais, chic et grinçant, à travers cinq contes fantastiques empreints de poésie.

Le Fantôme de Canterville
Le plus long conte de recueil. J’ai assez apprécier l’histoire en général qui était assez amusante, on prend plaisir à suivre ce pauvre fantôme tourmenté par une famille américaine : que ce soir les plans des enfants ou les outrages des parents. Malgré tout, une petite lueur d’espoir existe pour le fantôme en la personne de la fille de la famille qui lui accordera ce qu’il souhaitait. Ceci dit j’ai trouvé assez dommage qu’on ne sache pas ce qu’il se passe lorsqu’ils traversent le mur.

Le Prince Heureux
Mon préféré dans ce recueil. Une histoire remplit de poésie où primeront le dévouement d’une hirondelle et la générosité de la statue d’un prince ainsi que leur amitié.

Le Géant Égoïste
Une histoire adorable où les plantes et les saisons prennent vie pour ennuyer un géant qui ne demandait que de la tranquillité. L’histoire entre le géant et l’enfant qu’il avait aidé à grimpé dans un arbre est assez touchante mais avec une fin que je n’aurai pas imaginé.

L’Ami dévoué
Une histoire d’humain raconté par des animaux, voila quelque chose qui m’a fait énormément sourire. L’histoire du petit Hans et du meunier nous donne matière à réfléchir sur la notion d’amitié où l’un est trop dévoué dans le genre bonne poire (ce sont vraiment les mots qui me sont venu à l’esprit quand il était question du petit Hans) et l’autre est égoïste voire cruel.

Le Rossignol et la Rose
Une histoire tout en douceur pour terminé ce recueil où un oiseau n’hésitera pas à se sacrifier pour un ami qu’il rencontre à peine car pour lui il représente l’amoureux idéal. Même si la chute est un peu triste au final pour le sacrifice de l’oiseau.

En bref : Un recueil assez intéressant où Mr Wilde fait prendre vie à la nature mais où quand même j’ai trouvé des fin bien cruelles envers ses personnages.

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Classique, Butterfly Romans & Nouvelles

La Belle et la Bête et autres contes – Mme Leprince de Beaumont / Mme d’Aulnoy

9782013218726FS4e5dd44aEt hop, on enchaîne finalement aujourd’hui avec un petit recueil de contes, avec un petit classique cette fois-ci.

Résumé

Pour sauver la vie de son père, la Belle accepte de rester à jamais prisonnière de la Bête. Mourra-t-elle sous les griffes du monstre ? Au pays des contes, tout est toujours possible, mais l’amour et la magie font souvent des miracles…

Découper en 4 contes, ce petit receuil nous fait découvrir entre autre la véritalbe histoire de la Belle et la Bête, qui est en fait ce qui m’a motivé à le lire. Pour simplifier les choses, je vais mettre mon avis sur chacun des contes que l’on trouve dans ce recueil.
La Belle et la Bête
Que dire que dire… Pas de réelle grande surprise dans cette histoire en fait. J’avais déjà lu une fois cette histoire mais en version résumée, finalement rien ne change. Elle est agréable à lire, mais au cours de ma lecture je n’ai pu m’empêcher de penser à la version adaptée par Disney (et pourtant c’est l’un de mes préféré), je suis arrivé à me demandé sur quoi ils se sont basé pour leur adaptation parce que franchement il n’y a pas nécessairement de lien avec l’histoire de Mme Leprince de Beaumont.
La Princesse Rosette
Pour celui-ci honnêtement je n’ai pas grand chose à dire, l’histoire est simpliste, peut-être même un peu trop. En revanche, l’une des choses que j’ai retenu c’est que Rosette a un caractère vraiment trop nias, à la limite de l’insupportable.
La Belle aux Cheveux d’Or
Plus axé dans l’idée des quêtes improbable, j’ai été beaucoup plus charmée par cette histoire-là. Malgré tout, j’avais comme la sensation de l’avoir déjà vu dans un dessin animé mais j’ai du mal à me rappelé lequel. Un petit coup de cœur cette histoire-ci donc.
L’Oiseau Bleu
Le conte le plus long du livre et je doit le dire le plus travailler. L’histoire est prenante, même si par moment j’ai eu du mal à percevoir les enchaînements des actions. Des 4, c’est celui qui a le plus réveillé en moi mon côté fan-girl des contes de fées. Le seul petit bémol que je lui trouverait est le nom de ses personnages surtout le Prince et la méchante sœur. Ceci dit, aventure, personnage merveilleux et magie sont au rendez-vous dans ce conte.

En bref : Un petit recueil de conte sympathique.

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Classique, Butterfly Recueil, Butterfly Romans & Nouvelles