Archives de Catégorie: Butterfly Contemporain

Le Magasin des Suicides – Jean Teulé

magasin_des_suicidesth_100_Après avoir participer au Challenge juste pour lire, je me retrouve un peu en retard sur mes chroniques (que ce soit livre, manga ou encore film), mais je compte bien rattraper mon retard.

Résumé
Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort !
Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix génération tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

L’envie de me plonger dans ce court roman m’est venue après en avoir entendu de nombreuses critiques positives. De plus étant, assez court (aux alentour de 150 pages), il se lit très rapidement.
L’auteur nous projette dans un magasin pour le moins étrange vendant toute sorte d’objets pour réussir son suicide. Et pour ça ils ont des choses très variées, allant des grand classique (pendaison, noyade, poison) à des choses beaucoup plus originales (je pense notamment au kit Turner avec la toile à peindre et la pomme empoisonner, même si cette dernière rend l’ensemble classique la mise en scène prête à sourire). Sans oublier que la mort est accessible à tous : des enfants avec les bonbons empoisonné 1chance /2 aux SDF sans le sou qui s’offriront une asphyxie avec le sac de la boutique. C’est donc un humour assez sombre qui nous est dépeint ici mais l’on se surprend malgré tout à en rire.
Si l’ensemble de la famille Tuvache est d’humeur morose, toujours à penser au pire et à penser aux catastrophes, Alan le petit dernier lui est carrément à l’opposé. Avec une joie de vivre et un optimisme sans borne, il est le point central de cette histoire. Malgré tout les efforts de ses parents pour le rendre comme eux, le petit dernier n’en fera qu’à sa tête et ce même jusqu’au camp d’entraînement censé le change. Grâce à lui, peu à peu, la joie de vivre entrera de plus en plus dans le foyer Tuvache et le magasin s’en verra changé peu à peu au grand dam de son père.
J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteur à la fois simple, fluide et très agréable à lire, se contentant de peu de descriptions mais qui nous fait directement entré dans cet univers étrange. Cela m’a d’ailleurs donné envie de découvrir d’autres romans de cet auteur.
Cette histoire sera adaptée en film d’animation dans les mois à venir. Sa sortie est prévue pour le Printemps 2012. Nul doute que j’essayerais de le voir.

En bref : Un roman d’humour noir où la lumière entre peu à peu.

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Contemporain, Butterfly Romans & Nouvelles

Acide Sulfurique – Amelie Nothomb

52775375Acide_sulfuriqueEt hop, on enchaîne avec le dernier roman de cette série, avec une auteure déjà présente sur le blog et qui m’avais assez déçue…

Résumé
Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle.
A.N.

Autant, j’avais été déçue par Stupeur et Tremblement, autant j’ai adoré ce court roman de Miss Nothomb. Elle nous plonge dans une société où les gens de la télévisiion toujours en quête de l’audimat parfait n’ont rien trouvé de mieux à faire qu’une émission de téléréalité basé sur… les camp de concentration. Assez trash somme toute, car comme il est dit si bien : les candidats ne pourront quitter l’aventure qu’une fois mort. On ne peut alors s’empêcher de faire le parallèle avec notre société actuelle où il n’y a pas un jour sans qu’une téléréalité soit diffusé pour lesquelles on se demande où les gens sont aller chercher l’idée… Et je ne parle même pas de la notion de course à l’audimat qui ici est poussée à l’extrême. Car, oui, dans ce roman ils arrivent à obtenir un 100% d’audimat : le score parfait, le rêve de toute chaîne. Mais cette histoire fait malgré tout assez froid dans la dos quand on voit à quoi a été prête à aller cette chaine (certes oui c’est un histoire fictive, mais elle laisse à penser).
Nous suivons cette histoire du point de vue de 2 personnages : Panonique alias CKZ 114 l’une des candidates et Zdena alias Kapo Zdena, l’une des encadrante engagé par la prod’. Leur relation va peu à peu évolué à mesure que l’on avance dans les pages. Pannonique est perçu comme une divinité au sein du camp, elle-même se voit comme tel puisqu’elle décide de devenir dieu. Malgré l’horreur auxquelles sont sujets les candidats, on ne peut s’empêcher de sourire lorsque l’on voit leur côté humain fort.

En bref : Un roman qui me réconcilie avec Amélie Nothomb et qui laisse beaucoup à penser une fois celui-ci refermé.

Site de Fan sur l’Auteur (Fr/Eng)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Contemporain, Butterfly Romans & Nouvelles

L’Echappée Belle – Anna Gavalda

l_echappee_belle_252775400Second et dernier billet de la journée avec une auteure dont j’ai déjà parlé sur le blog… Demain, devraient suivre à nouveau 2 articles (un le matin et un l’aprem) sur une série télé que j’affectionne ainsi qu’un film…

Résumé
Simon, Garance et Lola, trois frère et sœurs devenus grands (vieux ?), s’enfuient d’un mariage de famille qui s’annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier d’un château perdu au fin fond de la campagne tourangelle. Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s’offrir une dernière vraie belle journée d’enfance volée à leur vie d’adulte.

Le second livre de Gavalda que je lit. J’avoue avoir trouvé l’histoire intéressante malgré le fait qu’elle soit courte. On prend plaisir à suivre la fratrie dans son petit trip de retrouvailles à des kilomètres du mariage auquel ils devaient assister (même si au final ils assisteront bien à un mariage, mais qui est à l’opposé de celui auquel ils devaient être : d’un côté le mariage de la haute et de l’autre le plus campagnard). Les personnage de Lola et Garance m’ont fait sourire à plus forte raison lorsqu’elles taquinaient Carine. Néanmoins, je n’aurais pas été contre quelque chose de plus long (genre au lieu d’une virée de quelques heures, j’en aurait bien vue une d’une semaine ou deux).

En bref : Une histoire interessante mais qui aurait pu être plus développé.

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Contemporain, Butterfly Romans & Nouvelles

Les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devint milliardaire – Vikas Swarup

9782714445636R152775375Et hop, on enchaîne avec un roman originaire de l’Inde. Ce dernier a d’ailleurs été adapté en film, dont le billet suivre prochainement (j’ai profité que les 2 soient disponibles à la médiathèque pour les empruntés).

Résumé
Quand le jeune Ram Mohammad Thomas devient le grand vainqueur de « Qui veut gagner un milliard de roupies ? », la production soupçonne immédiatement une tricherie. Comment un serveur de 18ans, pauvre et inculte, serait-il assez malin pour répondre à 12 questions pernicieuses ? Accusé d’escroquerie, sommé de s’expliquer, Thomas replonge alors dans l’histoire de sa vie…
Du prêtre louche qui laisse trop volontiers venir à lui de petits enfants à la capricieuse diva de Bollywood, du tueur à gages fou de cricket au diplomate australien espion de sa propre famille, des petits mendiants des bidonville de Bombay aux touristes fortunés du Taj Mahal, au fil de ses rencontre, le jeune homme va apprendre que la fortune sourit aux audacieux.

Après avoir entendu beaucoup de bien sur ce livre et le film qui en a été adapté (intitulé « Slumdog millionaire »), j’ai voulu à mon tour découvrir cette histoire.
Finalement j’en garde un assez bon souvenir. J’avoue avoir eu un peu de mal au départ avec certains mots de vocabulaire (sans compter que je ne connaissais rien du tout à la culture hindou), mais c’est assez vite passé grâce à la présence d’un petit lexique à la fin de l’ouvrage qui a permit d’éclairer ma lanterne.
L’histoire suit une trame principale, qui est l’explication des bonnes réponses aux questions au moyen du passé de Thomas. Ainsi l’histoire se compose de 12 chapitres correspondant chacun à un des questions. Eux-même suivent le même schéma de construction : un flash-back dans la vie de Thomas (qui ne suivent pas forcément un ordre chronologique d’un chapitre à l’autre) suivi par un retour au présent où lui et son avocate regarde la question posée. J’avoue avoir assez aimé cette construction, je me suis même amusée par moment à essayer de deviner quelle question allait être posée lorsque je lisais les flash-back (bon ça a pas marché à chaque fois, mais je n’étais pas forcément loin). De plus, l’écriture étant assez simple et fluide (si on excepte les quelques mots de vocabulaire dont j’ai parlé un peu plus haut), de ce fait on a aucun souci pour s’immerger dans cette histoire.
Par le biais des flash-back, on découvre la culture indien du point de vue du héros, et qui prend place dans les plus basses classes de la population : pauvreté et misère sont de mise tout au long de ces récits. Thomas mérite bien d’être défini comme malchanceux dans le titre.
Mais heureusement pour lui, toute cette histoire s’achèvera sur un happy end auquel on peut s’attendre en partie. Je reconnais d’ailleurs, que la petite chute pour l’histoire de sa pièce m’a surprise complètement et fait sourire.
Je suis assez curieuse de découvrir l’adaptation cinéma (d’ailleurs à la vue du résumé sur la jaquette du DVD j’ai la sensation que l’histoire à été un peu beaucoup modifiée… Affaire à suivre prochainement)

En bref : Un plongeon réussit dans la culture indien à des kilomètres de la culture colorée qu’on imagine.

Site de l’Auteur (Eng)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Contemporain, Butterfly Romans & Nouvelles