Archives de Catégorie: Butterfly Drame

La Nostalgie de l’Ange – Alice Sebold

978229034068452775343Et on attaque la semaine avec encore une critique roman, mais cette fois-ci dans le cadre d’une LC sur Livraddict (ça faisait un tit moment que j’en avait pas fait).

Résumé
Le viol et le meurtre de la petite Susie sont sans doute les souvenirs les plus effroyables qu’elle ait emmenés au paradis. Mais la vie se poursuit en bas pour les êtres que Susie a quitté, et elle a maintenant le pouvoir de tout regarder et de tout savoir. Elle assiste à  l’enquête, aux dramatiques frissons qui secouent sa famille. Elle voit son meurtrier, ses amis du collège, elle voit son petit frère grandir, sa petite sœur la dépasser. Elle observe, au bord du ciel, pendant des années, la blessure des siens, d’abord béante, puis sa lente cicatrisation…
Habité d’une invincible nostalgie, l’ange pourra enfin quitter ce monde dans la paix.

A l’origine, j’avais découvert ce livre lorsque j’avais vu la bande annonce de son adaptation ciné et j’avais bien aimé. Aussi lorsque Leyla a proposé une LC sur Livraddict, j’ai profité de l’occasion pour découvrir ce livre.
Tout commence par l’assassinat de la petite Susie, nous vivons avec elle ses derniers instant dans le trou au fond du champ de Maïs creusé par Mr Harvey (oui, j’ose prononcé son nom car ce n’est pas réellement un spoiler puisqu’au bout de seulement quelques pages nous savons que c’est lui qui a commis le crime). Malgré sa mort, c’est à travers les yeux de la petite Susie que nous allons découvrir son entourage et le devenir de ceux qui étaient liés à elle. J’ai trouvé ça assez original de voir les choses à travers un personnage qui ne devrait plus être là.
Nous suivons donc la famille de la demoiselle juste après le drame, alors qu’ils pensaient juste à une disparition, mais peu à peu, la réalité vient au grand galop, assommante : Susie ne reviendra plus. Les évènements se succèdent et la famille s’en voit peu à peu brisée : la mère a du mal à se faire à l’idée de la disparition de Susie, son père et sa sœur eux croit encore en quelque chose, quand à son frère trop jeune pour comprendre, les choses lui sont expliqués simplement. L’espoir est donc le maître mot de cette famille malgré les difficultés.
Mais ce ne sont pas là les seuls personnages que nous suivons. Nous regardons Susie se pencher sur l’avancement de l’enquête sur sa mort, à laquelle elle souhaiterais apporté des réponses, sans le pouvoir réellement, au travers de l’inspecteur Fenermann. L’assassin de la jeune fille n’est pas ignorer lui non plus, puisque l’on apprend que ce n’est pas la première fois qu’il commet un tel acte, sérial killer ? Pas vraiment puisque ses crimes sont différents. Mais j’ai beaucoup aimé l’image d’un personnage torturé que l’auteur nous peint de lui, nous le rendant ainsi antipathique. Enfin, deux autres personnages « clés » en la présence de Ruth et Ray seront bien développe, ces derniers étant un peu comme l’échappatoire de la jeune fille à la bulle loin de la réalité où Susie se trouve. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié ces deux personnages.
Nous découvrons par la même occasion une vision du paradis assez originale, que j’ai beaucoup aimé. Exit les petits nuages peuplés d’ange. Ici, chaque personne a sa propre vision du paradis, chacun vit dans le sien mais tout en étant lié à celui des autres comme un grand patchwork.
Côté style d’écriture, c’est très accessible : simple, fluide, pas surchargé par de lourdes descriptions. On oscille entre les souvenirs de Susie, ceux de Mr Harvey, et du temps présent qui s’écoule inexorablement avec le devenir de chacun des personnages qui partent chacun de leurs côtés. Cela peut, peut-être, être perçu comme dérangeant pour ceux qui n’aimeraient pas le jonglage entre différentes périodes, mais cela reste malgré tout très agréable, on ne se sent pas perdu à mesure que l’on avance dans la lecture.
Pour finir, juste une petite comparaison entre le livre et le film : beaucoup de choses ont été modifié dans l’adaptation. Certaines scènes du livre ont complètement disparus et d’autres ont été ajouté. Ceci dit, avoir vu le film avant m’a permit de mieux apprécier le livre notamment au niveau de certains détails qui ne l’étaient pas tellement dans le film. La seule chose qui reste inchangé pour moi, c’est d’être un peu déçue par le final de Mr Harvey, je l’avait été dans le film, je le suis tout autant dans le livre.

En bref : Un petit coup de cœur pour moi, une histoire passionnante dont on a du mal à décrocher.

Lecture Commune avec : Belledenuit – JosteinLeylaLexounetLiliebook – Liyah – MasevyTachasWilhelmina (Liens à venir)

Récompenses :
– 2003 : American Bookseller Association Book of the Year Award dans la catégorie Adult Fiction
– 2002 : Meilleur Premier Roman au Prix Bram Stocker de la Horror Writters Association

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Drame, Butterfly Romans & Nouvelles

Si je reste (Mia, Tome 1) – Gayle Forman

978226619522552775375Et hop, on reste encore dans les romans avec un qui me faisait envie depuis longtemps.

Résumé
Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle.
Quand, un jour, tout s’arrête. Tous ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture… Comme détaché, son esprit contemple son propre corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l’hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d’avant, imagine sa vie d’après. Sortir du coma, d’accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? Si je reste…

Malgré l’horrible bandeau rouge qui gâche la couverture du livre, j’ai beaucoup aimé ce roman. Ce dernier est écrit dans un style assez fluide et nous fait découvrir la vie d’une jeune adolescente : Mia. Ou plutôt une journée qui ne se passera pas du tout comme elle l’avait prévu. Un accident de la circulation vient tout chambouler dans sa vie, et j’avoue que la scène où sont décrits les parents de Mia est assez marquante. Le reste du roman gravite autour du devenir de Mia que l’on suit en tant que « esprit » suivant ce qui arrive à son corps. J’ai beaucoup aimé ce point de vue-là qui m’a paru assez original.
Livra émouvant… Mwai si l’on veut. Je ne veut pas dire par là qu’on ne ressent rien lors de cette lecture. J’avoue avoir été un peu touchée mais quand même pas au point d’avoir eu besoin de mouchoir. Certes les évènements et le choix que doit faire notre héroïne ne sont pas anodin, mais quand même. (Pour ce qui est de la comparaison avec Twilight, euh franchement je ne voit pas du tout le rapport, la preuve je n’ai trouvé aucun lien entre eux deux. Et si je devait choisir entre les deux, je crois que je préfèrerais cette histoire à celle des vampires).
Une « suite » est prévu pour bientôt, j’ai hâte de la découvrir. Je considère Là où j’irai comme la suite et pour nommé la série je reprend le titre VO de Si je reste pour une question de clarté. (Et surtout parce que en vrai il n’y en a pas).
[Petit bémol néanmoins sur l’édition : Etait-ce REELLEMENT nécessaire d’imprimer cet horrible bandeau rouge à même la couverture ? N’était-il pas possible de faire un bandeau amovible classique ? *Perso, je les enlève toujours mais les garde dans les livres auxquels ils appartiennent.*]

En bref : Une histoire touchante qui fait réfléchir.

Site Officiel de l’Auteur (Eng)
Blog Officiel de l’Auteur (Fr)

Tome 1 : Si je reste
Tome 2 : Là où j’irais / If she Went (Déjà dispo en VF depuis le 04.11.10 / A paraître VO en Avril 2011)

Poster un commentaire

Classé dans Butterfly Drame, Butterfly Romans & Nouvelles